A l’occasion de cette journée internationale, des manifestations ont été organisées un peu partout en France. Et si le naevus géant congénital est une affection très rare, il faut savoir qu’une personne sur 50 est atteinte d’une maladie rare. Il en existe tellement !

Au CHRU d’Amiens, Christine ORTEGAT, ici en conversation avec le généticien Gilles MORIN, faisait découvrir aux visiteurs la réalité du naevus géant et ses conséquences.

En plus des explications, la BD “Tous en piste” réalisée par l’association ANNA pour apprendre à faire face aux regards et aux questions a été très appréciée. On peut désormais se la procurer dans toute bonne librairie et sur internet.